Permis voiture « B » – Genève

Définition du permis de conduire « B »

Voiture automobile dont le poids total n’excède pas 3500kg et dont le nombre de places assises, outre le siège du conducteur, n’excède pas huit. Retrouvez la définition complète sous OAC 3.

Les conditions :

  • Obtenir votre permis d’élève conducteur via la voie normale ou
  • pour les détenteurs du permis A ou A1 les démarches sont simplifiées. Vous pouvez aller chercher votre permis d’élève conducteur et vous préparer à passer l’examen pratique.

Pratique :

Enfin vous pouvez conduire ! Pour ce faire, vous devez être accompagné d’une personne :

  • âgée d’au moins 23 ans et
  • qui possède depuis trois ans au moins un permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule et
  • qui est en possession du permis de conduire définitif (LCR 15)

Cependant, un minimum d’heures avec un moniteur est recommandé afin d’acquérir les bonnes bases, et par la suite consolider vos acquis. À noter que vous pouvez vous exercer et vous présenter à l’examen aussi bien avec un véhicule à boîte manuelle qu’automatique, mais dans ce dernier cas vous aurez l’obligation par la suite de ne conduire que des voitures à transmission automatique.

N’oubliez pas qu’il faut suivre le cours de sensibilisation avant de pouvoir vous inscrire à l’examen pratique.

Après la réussite de votre examen pratique, vous serez titulaire d’un permis à l’essai (LCR 15a) durant trois ans, qui sera transformé en permis définitif seulement après avoir suivi la formation dite « 2-Phases ». Nous vous recommandons de suivre cette formation auprès du TCS.

Dès le mois précédant l’expiration de la période probatoire, vous pouvez commander votre permis de conduire de durée illimitée, à condition que vous ayez suivi les deux cours de formation complémentaire obligatoires.

Permis de conduire étranger :

Suivant le pays et la date d’obtention d’un permis délivré à l’étranger, il se peut que l’Office Cantonal exige une course de contrôle (OAC 42). Ici non plus, aucun cours pratique n’est obligatoire, mais les courses de contrôle peuvent être difficiles – et après un seul échec vous devez recommencer toute la procédure suisse à zéro (OAC 29). Pour éviter que cela ne vous arrive, n’hésitez pas à effectuer des heures de conduite avec un moniteur avant votre course de contrôle.